À VENIR

Retrouvez tous les évènements de la vie du Musée sur notre Agenda.

 

 

Le Rêve Pablo Picasso, 1932, collection particulière © Christie’s Images / Bridgeman Images © Succession Picasso 2017

Le Rêve
Pablo Picasso, 1932, collection particulière
© Christie’s Images / Bridgeman Images
© Succession Picasso 2017


 

 

« Picasso 1932 »

10 octobre 2017 – 11 février 2018

Le 15 juin 1932, Pablo Picasso fait la « une » : Tériade publie une interview de l’artiste dans l’Intransigeant alors que doit s’ouvrir la rétrospective de son œuvre à la galerie Georges Petit . Tandis que le critique l’introduit en annonçant, « On trouvera ici l’expression de quelques-unes de ses idées qui ne sont pas seulement d’un peintre mais d’un homme. », Picasso délivre une de ses affirmations les plus célèbres : « L’œuvre qu’on fait est une façon de tenir son journal. »

L’une et l’autre de ces phrases renvoie à la dimension humaine et biographique de l’œuvre de Picasso qui prend, en effet, au cours de cette année 1932, une importance de plus en plus prégnante. L’artiste, placé face à trente ans de son travail, intègre la nécessité de le documenter au jour le jour en datant ses tableaux, sculptures, dessins, gravures. Démarche qui rejoint sa capacité à conserver les traces, des plus essentielles aux plus modestes, d’une vie qu’il sait exceptionnelle.

Première manifestation dédiée à l’œuvre d’un artiste du 1er janvier au 31 décembre, l’exposition « Picasso 1932 » rend ainsi compte d’une année complète de la vie du peintre espagnol, à travers la présentation chronologique de ses œuvres et de ses archives. Organisée en partenariat avec la Tate de Londres, elle tente de saisir les mouvements de cette existence qui brasse, touche et attire les événements, grands et petits, les personnages majeurs et secondaires.

Présentant des chefs-d’œuvre essentiels dans la carrière de l’artiste comme Le Rêve, elle témoigne également de la plénitude que goûte le peintre, riche, honoré, reconnu, ainsi que de la puissance paradoxale de son œuvre qui joue avec son passé en inventant des formes nouvelles et « écrasantes ».

 


 

L'Aubade Pablo Picasso, 4 Mai 1942 Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais. © Succession Picasso

L’Aubade
Pablo Picasso, 4 Mai 1942
Paris, Centre Pompidou – Musée national d’art moderne – Centre de création industrielle
Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais.
© Succession Picasso


 

« Picasso 1947. Un don majeur au Musée national d’Art Moderne »

24 octobre 2017 – 27 janvier 2018

Le Musée national Picasso-Paris présente au sein de l’hôtel Salé les dix chefs-d’œuvre offerts par Pablo Picasso au Musée national d’art moderne pour son inauguration en 1947. L’occasion de célébrer deux moments clés de l’histoire de la collection du Musée national d’art moderne — son inauguration au Palais de Tokyo et son transfert au Centre Pompidou — en redécouvrant des chefs-d’œuvre tels que Atelier de la modiste (1926), La Muse (1935) ou encore L’Aubade (1942). Ce projet met à contribution les fonds des deux établissements partenaires afin de présenter à la fois les œuvres et les archives et documents qui racontent l’histoire de leur création, de leur acquisition et de leur première exposition. L’exposition fait également l’objet d’une publication mettant en avant l’état des recherches sur ce moment majeur de l’histoire de l’art et des collections nationales.

Centre-Pompidou

 


Share Button