Accessibilité / Partenariats

Le Musée national Picasso-Paris mène chaque année des partenariats avec des organismes liés au domaine de l’accessibilité.

Chaque projet peut durer entre quelques semaines et un an, avec souvent la possibilité d’être reconduit pour l’année suivante. La forme et le contenu sont élaborés conjointement par le musée et son partenaire, en veillant à ce que le contact avec l’œuvre de Picasso et les collections du musée y tienne une place centrale.

Si vous souhaitez développer un projet partenarial avec le musée, n’hésitez pas à nous écrire : accessibilite@museepicassoparis.fr

 

Nos partenariats en 2016-2017

 

Pablo Picasso, de Malaga à Bobigny (Institut médico-éducatif Le Tremplin, Bobigny, 93)

L’Institut médico-éducatif Le Tremplin, situé à la station de métro Bobigny-Pablo Picasso, accueille des enfants et des jeunes adultes en situation de handicap mental pour un enseignement adapté, organisé notamment sous la forme d’ateliers.

Habituée à mener des projets culturels de qualité, l’équipe éducative a initié l’année dernière un partenariat ambitieux avec le musée Picasso, qui se poursuit cette année. Après avoir découvert l’art de Picasso l’an dernier, les jeunes ont l’occasion cette année d’approfondir leur exploration du musée et des collections, afin de se les approprier véritablement.

Toujours guidé par une même conférencière, avec laquelle se crée une forte relation de confiance, chaque petit groupe de jeunes vient plusieurs fois dans l’année pour aller plus loin dans leur compréhension du musée et des expositions du moment : « Picasso-Giacometti » et « Olga Picasso ». Les jeunes sont amenés peu à peu à former leur goût et leur jugement et à exprimer leur sensibilité, via l’observation et le questionnement sur les œuvres. De retour en classe, l’expérience du musée est réinvestie dans des productions plastiques, qui pourront donner lieu à une exposition en fin d’année !

logo_tremplin

 


 

Picasso, matière à penser (Institut Médico-Professionnel Les Joncs marins, Le Perreux, 94)

L’IMPro Les Joncs marins du Perreux a pour vocation d’assurer la scolarisation et la prise en charge thérapeutique d’adolescents et de jeunes adultes atteints de déficience intellectuelle.

L’enseignement et le soin s’entourent aussi d’autres types d’activités, propres à permettre le développement, l’épanouissement et l’intégration sociale des jeunes. C’est dans ce cadre qu’une partie de l’équipe pédagogique de l’Institut a souhaité mener un partenariat avec le musée Picasso.

Chaque mois, le petit groupe de jeunes vient en visite au musée : d’abord dépaysés par la découverte d’un lieu inconnu, ils se sont vite appropriés les lieux et sont désormais des habitués, tant de l’institution que de l’art de Picasso. Autour du thème du portrait, les jeunes sont encouragés à développer leur goût, leur sensibilité et leur esprit critique face aux œuvres. Au-delà de la simple découverte du travail et de la vie de Picasso, chaque visite est l’occasion d’interroger les notions d’œuvre d’art et de beau. Les réflexions émergeant pendant les visites sont retravaillées à l’Institut pour donner lieu à des réalisations plastiques. Exposition prévue au mois de juin !

DSC_3229

 


 

La Mémoire des regards

Parce que maladie d’Alzheimer ne doit pas être synonyme d’enfermement et de retrait de la vie sociale, le musée a mis en place l’année dernière des visites pour des groupes de malades d’Alzheimer, accompagnés de leurs aidants professionnels ou familiaux.

Les personnes accompagnées par les deux partenaires du projet, l’association d’aide et de soin à domicile Atmosphère et le centre d’accueil de jour Saint-Germain, ont ainsi pu bénéficier de visites adaptées au musée. Les principes d’adaptation mis en œuvre (confort de visite renforcé, sélection soignée des œuvres, réduction des déplacements) ont prouvé à nouveau leur succès : les visiteurs fidèles de l’an passé ont été rejoints par de nouveaux participants ! Au total, ce sont 15 visites qui ont été organisées.

Fort du succès des visites de l’année dernière, le musée propose, depuis septembre 2016, des visites adaptées La Mémoire des regards pour les groupes hors partenariat.

 

Atmosphère logo_ADJ_print_couleur_cartouche blanc

Découvrez la présentation du partenariat en vidéo :

 


 

Nos partenariats en 2015-2016

 

L’école élémentaire Fourcroy (Paris)

L’école élémentaire Fourcroy abrite une Classe pour l’Inclusion Scolaire (CLIS) qui accueille chaque année une dizaine d’enfants atteints de Troubles Envahissants du Développement. Ils bénéficient d’un enseignement spécialisé et individualisé auquel s’ajoute, cette année, un partenariat avec le Musée national Picasso-Paris.

Les élèves sont ainsi venus au musée une fois par mois tout au long de l’année scolaire, par petits groupes de trois ou quatre, guidés par deux bénévoles engagées auprès de l’établissement scolaire.

Cette fréquentation assidue du musée, ce contact direct avec les œuvres de Picasso leur a permis de former leur goût, leur jugement et leur sensibilité par l’observation et le questionnement des œuvres. En fin d’année, les enfants ont présenté un exposé sur Picasso dans d’autres classes de l’école. Cela a permis de piquer la curiosité de quelques camarades, qui se sont joints au petit groupe pour la dernière visite du musée !

 

Pablo Picasso, de Malaga à Bobigny (Institut médico-éducatif Le Tremplin, Bobigny)

 

 

L’Institut médico-éducatif Le Tremplin, situé à la station de métro Bobigny-Pablo Picasso, accueille des enfants et des jeunes adultes en situation de handicap mental pour un enseignement adapté, organisé notamment sous la forme d’ateliers. Habituée à mener des projets culturels de qualité, l’équipe éducative s’est lancée, pour cette année 2015-2016, dans un partenariat ambitieux avec le musée Picasso. L’objectif ? Familiariser les jeunes à l’art de Pablo Picasso en les amenant à fréquenter le musée et ses collections plusieurs fois dans l’année.

logo_tremplin

Visites au musée et séances en classe se sont donc succédées tout au long de l’année, sur des thèmes aussi riches que «Portraits et autoportraits», «Sculptures» ou encore «S’orienter, de Bobigny au musée Picasso». Les jeunes ont été amenés peu à peu à former leur goût et leur jugement et à exprimer leur sensibilité, via l’observation et le questionnement sur les œuvres. L’année scolaire s’est conclue en beauté avec la tenue, à l’IME Le Tremplin, d’une exposition présentant les productions plastiques des jeunes ayant participé au projet. Picasso est ainsi devenu un sujet fédérateur pour l’établissement, et l’objet de discussions passionnées !

 

Le Secours populaire – Fédération de Paris

SPF
Depuis décembre 2014, le musée Picasso et la Fédération de Paris du Secours Populaire ont engagé un partenariat ambitieux pour permettre aux personnes accompagnées par l’association de participer à des activités au sein du musée.

Plus d’une dizaine de bénévoles du Secours Populaire ont ainsi été formés par les équipes du musée afin de pouvoir venir ensuite visiter le musée en autonomie avec leurs groupes.

Plusieurs groupes de seniors ou de familles en difficulté ont ainsi pu venir visiter le musée et exercer leur regard sur les œuvres dans le cadre d’une visite sur-mesure !

 

 

 

logo_ADJ_print_couleur_cartouche blanc
Atmosphère

La Mémoire des regards

Parce que maladie d’Alzheimer ne doit pas être synonyme d’enfermement et de retrait de la vie sociale, ce projet consiste à inviter au musée des groupes de malades d’Alzheimer, accompagnés de leurs aidants professionnels ou familiaux.

Le musée a ainsi mis en place des cycles de visites pour deux structures partenaires : l’association d’aide et de soin à domicile Atmosphère et le centre d’accueil de jour Saint-Germain. Les groupes découvrent le musée niveau par niveau, au fil des thématiques proposées. Chaque visite est suivie d’un temps d’échange et de convivialité dans la salle pédagogique du musée.

 

© Fabien Campoverde Une visite « La Mémoire des regards » au musée

Une visite « La Mémoire des regards » au musée. © Fabien Campoverde

 

Le musée a ainsi mis en place des cycles de visites pour deux structures partenaires : l’association d’aide et de soin à domicile Atmosphère et le centre d’accueil de jour Saint-Germain. Les groupes ont ainsi pu découvrir l’ensemble du musée, niveau par niveau, au fil de visites thématiques adaptées aux envies et aux particularités des groupes. Au terme de cette année, de nombreux participants sont devenus des fidèles et chaque visite est un moment fort de réflexion et de partage autour de l’œuvre de Picasso !

 

logo_audiovisit

Expérimentations en LSF avec Audiovisit

Du 17 au 22 mars 2015, le musée Picasso et son partenaire Audiovisit ont mené une expérience inédite en France. Une vingtaine de testeurs sourds pratiquant la Langue des Signes Française (LSF) ont pu tester le parcours LSF du musée sur des outils innovants : visioguide en réalité augmentée, lunettes connectées et montre connectée. A l’issue de leur parcours, les visiteurs étaient invités à donner leur avis sur les différents outils testés.

Cette expérimentation a donné lieu à un reportage vidéo, réalisé par Audiovisit, et a fourni la matière première d’un article scientifique de Gaëlle Lesaffre, Nathalie Candito et Guillaume Ducongé.

 

Share Button