YIA Art Fair #05

logo-YIA

 

 
À l’automne 2015, et pour la deuxième année consécutive, le réseau Marais Culture + s’associe à la YIA Art Fair en présentant des œuvres d’art contemporain dans des sites culturels d’exception. Suite aux débuts prometteurs de ce parcours Hors Les Murs en 2014, les Mairies du 3ème et du 4ème arrondissement, comme les institutions culturelles du Marais, se sont mobilisées pour donner plus de visibilité à de jeunes artistes dans un dialogue souvent ouvert avec leur propre programmation.

Ce parcours Hors Les Murs réalisé sur des propositions d’Isabelle Chatout, commissaire de cette édition, réunit cette année 14 lieux répartis dans les 3ème et 4ème arrondissement.
L’intégralité du parcours est disponible sur le site : www.yia-artfair.com

Le choix du Musée national Picasso – Paris s’est porté sur l’oeuvre de Raphaël Denis (courtesy galerie Sator) , « la loi normale des erreurs », exposée du 20 octobre 2015 à février 2016 au sein du Musée.
 
 
PROJET_PICASSO__PROFIL-2
La loi normale des erreurs – Projet Picasso
Installation, 2015
Frêne et graphite sur bois
avec l’aimable soutien de la galerie Sator, de la Y.I.A. Artfair et du Réseau Marais Culture +.

Cette installation est le troisième opus d’un travail sur les spoliations nazies initié en 2014 par l’artiste Raphaël Denis. Des cadres enserrant des panneaux noirs sont appuyés les uns sur les autres comme dans le dépôt du Jeu de Paume. Leurs dimensions correspondent à celles des 90 œuvres de Pablo Picasso qui figurent dans les inventaires de l’Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (E.R.R.), parmi les Fragonard, les Delacroix ou les Renoir, et provenant des saisies réalisées chez de grands collectionneurs juifs comme Paul Rosenberg, le marchand de Picasso. Certaines de ces œuvres n’ont pas été restituées, d’autres ont disparu, ou brûlé dans l’autodafé de juillet 1943 du Jeu de Paume. Le Portrait de Mme Rosenberg et sa fille (1918) faisait partie des neuf tableaux de Picasso que Goering s’était accaparé pour sa collection personnelle. Il a été restitué après-guerre à la famille Rosenberg, et est entré dans les collections du musée par dation en 2008.

 

logo MC+

Raphaël Denis
La loi normale des erreurs – Projet Picasso
Installation, 2015
Ash and graphite on wood
with the kind support of galerie Sator and Y.I.A. Artfair

This installation is the third part of a work on Nazi plunders initiated in 2014 by artist Raphaël Denis. The frames encircling the black wooden panels are placed one against the other in the same way paintings were kept at the Jeu de Paume repository. Their dimensions correspond to that of the 90 works by Picasso included in the Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (E.R.R.) inventories, among pieces by Fragonard, Delacroix or Renoir, coming from confiscations from major Jewish collectors such as Paul Rosenberg, Picasso’s art dealer. Some of these work were not given back, other have disappeared or were destroyed during the July 1943 burning at the Jeu de Paume. The Portrait de Mme Rosenberg et sa fille (1918) belonged to the nine Picasso paintings seized by Goering for his personal collection. It was returned to the Rosenberg family after the war, and was donated to the museum collection.

 

Share Button