Image
Le quartier du Marais
Image
Le quartier du Marais

The Marais

Le quartier du Marais est un lieu incontournable à Paris. Situé en plein cœur de la ville, il est l’un des très rares quartiers à être prisés aussi bien par les touristes que par les Parisiens. Etendu sur les 3e et 4e arrondissements, il est délimité par les places de la République au Nord, de la Bastille à l’Est et de l’Hôtel de Ville à l’Ouest. Quartier historique de la ville de Paris, il est riche de nombreux trésors patrimoniaux et est un témoin exceptionnel de l’architecture aristocratique Parisienne des XVIIe et XVIIIe siècles, mais aussi de l’activité industrielle des XIXe et XXe siècles.

Du marais au Marais

A l’origine, le Marais tire son nom de l’espace marécageux dans lequel il se trouvait, circonscrit par la Seine et son ancien bras plus au Nord. C’est son insertion dans l’enceinte de Philippe Auguste, construite entre 1190 et 1220, qui le détermine comme un quartier à part entière de la ville. Au XIIIe siècle, de nombreuses communautés religieuses s’y installent à l’instar des couvents des Blancs Manteaux ou de la communauté juive. Le quartier ne prend sa délimitation définitive qu’avec la construction de l’enceinte de Charles V, entre 1356 et 1383. Charles V y fait consacrer l'hôtel Saint-Pol qui devient sa résidence royale, symbole prestigieux pour le quartier. Un certain nombre d’aristocrates proches du roi viennent alors s'y installer et y construisent à leur tour des hôtels particuliers.

Un écrin d’architecture

En 1559, Henri II décède dans le quartier du Marais à l’Hôtel des Tournelles, alors résidence royale. Sa veuve, Catherine de Médicis obtient alors la destruction de l’Hôtel et son emplacement reste inoccupé pendant un demi-siècle. En 1605, Henri IV décide d’y faire ériger la place Royale (aujourd’hui place des Vosges) et relance ainsi l’attractivité du quartier. De nombreux grands et somptueux hôtels particuliers sont alors à nouveau construits par l'aristocratie parmi lesquels on compte celui de Saint-Aignan (1650), de Beauvais (1657), ou encore notre Hôtel Salé (1659).

Vers une préservation du Marais

À la fin du XVIIIe siècle, La Révolution Française entraine le départ des élites, contraints d’abandonner leurs hôtels. Ceux-ci sont alors récupérés par des artisans, des ouvriers et des marchands et le quartier s’industrialise. Le Marais se trouvant à l’écart des grands axes de circulation Parisiens, n’est que peu concerné par les transformations du Baron Haussmann ce qui lui permet de conserver son authenticité. Mais en conséquence, au début du XXe siècle, le quartier tombe en décrépitude et nombreux bâtiments, y compris des hôtels particuliers, sont détruits. Ainsi, en 1964, André Malraux, ministre des Affaires culturelles, créé le tout premier Secteur sauvegardé de France, spécialement pour le Marais. Celui-ci vise à protéger le patrimoine historique et empêcher sa transformation irréversible. Il est aujourd’hui l’un des deux seuls secteurs sauvegardés de Paris, preuve de l’importance qu’on lui consacre.

Un lieu de vie cosmopolite

Avec ses allures de village, ses rues étroites et pavées et son ambiance cossue, le Marais est célèbre à Paris pour son charme indéniable. Nombreux sont les promeneurs à venir y découvrir les hôtels particuliers qui s’y trouvent, la luxueuse place des Vosges, ou encore la célébrissime rue des Rosiers, cœur battant de la communauté juive Parisienne avec ses restaurants et boulangeries casher. Effectivement connu pour sa diversité, le Marais est un quartier cosmopolite qui accueille d’abondantes communautés, notamment la communauté Juive, mais également celle homosexuelle depuis les années 80. Le Marais, c’est aussi un quartier dynamique où les activités sont aussi riches la nuit que le jour. De nombreux bars se côtoient, jouxtés par des terrasses adorées des Parisiens. Tout le long de l’année, des évènements ou manifestations s’y déroulent comme La traversée du Marais ou encore La Nuit des Musées.

 LE quartier du Paris branché

Quartier éminemment tendance et branché, il est le lieu de prédilection de tous les fashonistas. De très nombreuses petites boutiques indépendantes de vêtements ou de bijoux s’y trouvent, au côté des grands noms de la mode de luxe mais également des friperies aux budgets plus abordables. Le Marais est véritablement l’endroit où toutes les extravagances sont permises ! D’incalculables boutiques artistiques s’y bousculent aussi, entre concept store et galeries. Rien qu’au cœur des rues de Saint-Paul-Le-Marais, 200 boutiques d’antiquaires et de design se disputent la place. Le Marais est aussi célèbre pour la nourriture qu’on y mange. Entre restaurants gastronomiques, brasseries typiquement parisiennes et street food, rien ne manque ! Il est impossible de louper en se promenant les quelques crêpes, noodles, bagels et falafels du quartier. Les boulangeries, les salons de thé, et les plus grands noms de la pâtisserie s’y croisent. Dernier élément phare du quartier bien connu des habitants : le marché couvert des Enfants rouges, est le plus ancien de tout Paris et propose une cuisine du monde entier.

Le Musée national Picasso-Paris au cœur de cet épicentre

Le Musée national Picasso-Paris est au cœur de ce Paris branché et authentique. Sa localisation en plein centre du Marais dans l’un des plus beaux hôtels particuliers du XVIIe siècle, en fait un musée bien connu des habitants du quartier. Par son emplacement, son architecture, mais aussi ses collections et ses différents évènements, le Musée national Picasso-Paris s’inscrit parfaitement dans cet écosystème du Marais, moderne et tendance.