Conférences « Picasso et la bande dessinée » et « Picasso poète »

 

Au cœur de l’exposition « Picasso et la bande dessinée »

Mardi 22 septembre 2020

Intervenants : Vincent Bernière et Johan Popelard, commissaires de l’exposition « Picasso et la bande dessinée »

« Picasso et la bande dessinée » est la première exposition consacrée aux liens entre l’œuvre de Pablo Picasso et l’univers de la bande dessinée. Les commissaires proposent de mettre en lumière dans cette conférence les principales clés de lecture de l’exposition. Cette soirée sera ainsi l’occasion de revenir sur la genèse de l’exposition et les principales thématiques qu’elle aborde. La passion de Picasso pour la bande dessinée, son travail d’illustration et la place importante qu’il occupe dans la bande dessinée contemporaine seront au cœur de la discussion.

Vincent Bernière est un auteur, journaliste et éditeur de bandes-dessinées. Rédacteur en chef des Cahiers de la BD il collabore à Beaux-Arts magazine en tant que critique de bande dessinée depuis 1999. Il est aussi producteur à France Culture et réalise plusieurs documentaires radios dont certains consacrés à la bande-dessinée. Il a créé et dirigé les huit premiers numéros de la revue de bande dessinée Bang !, mélange de manga, BD franco-belge, comics US indépendants et bande dessinée de reportage. Vincent Bernière est également éditeur de bandes dessinées et a créé sa maison d’édition Revival, qui réédite les BD des années 1980. En 2016, il a publié chez Beaux Arts Éditions, Les 100 plus belles planches de la BD et en 2017, Les secrets des chefs d’œuvre de la BD.

Johan Popelard est conservateur du patrimoine, en charge des peintures (1895-1921) et des arts graphiques au Musée national Picasso-Paris. Il est le co-commissaire des expositions « Picasso poète », « Picasso et la bande dessinée » et « Nusch Eluard ».

Animées par des commissaires, des professionnels ou des chercheurs de disciplines variées, les rencontres du musée Picasso sont l’occasion de prolonger ou d’approfondir les thématiques et les réflexions abordées dans les expositions.

Au coeur de l’exposition « Picasso poète »

Mardi 13 octobre 2020

Intervenants : Marie-Laure Bernadac, Androula Michael et Johan Popelard, commissaires de l’exposition.

L’exposition « Picasso poète » explore un aspect méconnu de l’œuvre de Pablo Picasso en montrant l’importance de l’écriture dans sa démarche créatrice. Cette conférence revient sur le parcours de l’exposition qui s’attache à présenter de nombreux poèmes de l’artiste en le confrontant aux dessins et peintures qui leur sont contemporaines. Cette discussion est l’occasion pour les commissaires de mettre en lumière l’inventivité du poète Picasso qui manie le langage avec autant de liberté que les autres médiums.

Marie-Laure Bernadac, conservatrice générale honoraire du Patrimoine, a travaillé à la création du Musée national Picasso-Paris de 1980 à 1992. Elle fut ensuite directrice du cabinet d’art graphique du Centre Pompidou, co-directrice du CAPC musée de Bordeaux, et chargée de l’art contemporain au Louvre.  Elle a été commissaire de nombreuses expositions sur Picasso, dont  un premier « Picasso poète » en 1989, à l’occasion de la publication de Picasso, Ecrits,  édité avec Christine Piot (Paris, Ron Gallimard, 1989), « Picasso y los toros » (1993), « Picasso et les choses » (1992), « Picasso et les Maîtres »  (2008) avec Anne Baldassari, et récemment l’exposition « Picasso Poète ».  Elle a écrit de nombreux ouvrages sur Picasso ainsi que sur  Louise Bourgeois, dont elle a publié la biographie en 2019.

Androula Michael est historienne de l’art, maître de conférences à l'UFR des arts de l’université de Picardie Jules Verne, directrice adjointe du Centre de recherches en art et esthétique (CRAE) de la même université et responsable de relations internationales. Elle est l’auteur de nombreux articles scientifiques et d’ouvrages sur Picasso dont Picasso poète (Les beaux-arts de Paris Editions, 2008). Elle a coordonné avec Laurent Wolf le numéro spécial Picasso des Cahiers de l’Herne (2014). Elle a été co-commissaire de plusieurs expositions dont récemment « La cuisine de Picasso » (Museu Picasso, Barcelone, 2018), « Picasso au Musée de Chypre : œuvres en céramique » (Musée de Chypre, 2019) ainsi que l’exposition  « Picasso poète ».

Johan Popelard est conservateur du patrimoine, en charge des peintures (1895-1921) et des arts graphiques au Musée national Picasso-Paris. Il est le co-commissaire des expositions « Picasso poète », « Picasso et la bande dessinée » et « Nusch Eluard ».

Animées par des commissaires, des professionnels ou des chercheurs de disciplines variées, les rencontres du musée Picasso sont l’occasion de prolonger ou d’approfondir les thématiques et les réflexions abordées dans les expositions.

Le duel des dessinateurs - Rencontre de dessin

Mardi 3 novembre 2020

Intervenants : Sergio Garcia Sanchez, Emilie Gleason, Marina Savani, dessinateurs

Les dessinateurs contemporains de l’exposition « Picasso et la bande dessinée » viennent se livrer à des improvisations dessinées. Joutes illustrées ou esquisses d’équipe, la feuille blanche sera leur terrain de jeu et le public l’arbitre de la rencontre. Cette soirée est l’occasion de plonger dans le travail de création de ces artistes.

Sergio Garcia Sanchez vit et travaille à Grenade (Espagne), où il enseigne à la faculté des beaux-arts de l'université depuis 1997. Avec Guerra, œuvre coproduite par le Musée national Picasso-Paris et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, l’artiste poursuit ses recherches sur la fragmentation du récit. L’œuvre, aux dimensions exactes de Guernica (1937, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid), est constituée d’une mosaïque de trente-trois dessins à l’encre sur papier, reprenant la structure du châssis actuel du tableau de Picasso. Guerra décrit la carrière d’un dictateur, représenté en majesté au centre de l’œuvre, depuis sa conquête du pouvoir jusqu’à sa chute et son assassinat. Réflexion sur la violence et la guerre, l’installation multiplie les références aux œuvres de Picasso, Dante ou Goya et propose une plongée dans la part sombre de notre imaginaire collectif.

Née en 1992, Émilie Gleason est dessinatrice de presse, illustratrice et autrice de bandes dessinées. Elle vit et travaille à Paris. Diplômée de la Haute École des arts du Rhin, elle publie son premier album Ted drôle de coco en 2018 (primé au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2019). Dans les œuvres présentées ici, Emilie Gleason transforme en bandes dessinées deux courtes anecdotes rapportées par Françoise Gilot dans Vivre avec Picasso. L’une relate la déconvenue d’un collectionneur américain parti chercher un chapeau à Londres pour l’artiste. L’autre met en scène la relation entre Picasso et un couple de tourterelles hébergé dans sa cuisine. Le regard humoristique de Gleason s’attache moins ici au génie créateur de Picasso qu’à sa part intime et simplement humaine.

Après des études de broderie, Marina Savani, née en 1991, se forme à l’illustration, à l’estampe et à la bande dessinée. Elle vit et travaille à Paris. Dans les fresques créées pour l’exposition, Savani fait de Pablo Picasso un personnage mythologique et fabuleux. Elle imagine ainsi le combat à la fois féroce et burlesque de l’artiste et de son épouse Olga métamorphosés, pour le premier, en Minotaure et, pour la seconde, en cheval. S’inspirant du récit d’André Verdet dans son livre Faunes et nymphes de Pablo Picasso (1952), Savani représente aussi l’invasion carnavalesque de Vallauris par une « bande de mi-diables mi-boucs», faunes et centaures. Prenant vie, les créatures façonnées par Picasso, bouleversent la petite ville de potiers du Sud de la France où l’artiste s’était installé en 1948.

Animées par des commissaires, des professionnels ou des chercheurs de disciplines variées, les rencontres du musée Picasso sont l’occasion de prolonger ou d’approfondir les thématiques et les réflexions abordées dans les expositions.

PICASSO ET LA MUSIQUE

Mardi 8 décembre 2020

Rencontre avec Cécile Godefroy, commissaire de l’exposition « Les Musiques de Picasso » présentée au Musée de la musique – Philharmonie de Paris, avec la collaboration du Musée national Picasso-Paris (22 septembre 2020 au 3 janvier 2021).

Au sein du grand débat qui anime les cercles modernistes du XXème siècle et relie intimement la musique aux arts visuels, le positionnement de Pablo Picasso est singulier. Sans jamais avoir revendiqué de passion pour la musique, ayant même poussé la provocation jusqu’à déclarer qu’il ne l’aimait pas, l’artiste lui a consacré une attention considérable, ce dont témoignent non seulement l’étendue et la variété du corpus mais aussi ses amitiés et collaborations nombreuses avec les musiciens et compositeurs parmi les plus novateurs du siècle.