Rencontre

Créer c'est travailler. Mais comment travaille-t-on à inventer ? Picasso et Rodin à l'œuvre

Intervenants :
Pierre-Michel Menger, professeur au Collège de France, Chaire de sociologie du travail créateur
Virginie Perdrisot-Cassan, conservatrice du patrimoine au Musée national Picasso-Paris, commissaire de l’exposition « Picasso-Rodin »

Une conception du travail de création peut être forgée à partir de l’étude des cas de Picasso et de Rodin, avec leurs similitudes et leurs différences. Le travail créateur est paradoxal : chaque projet d’œuvre obéit à une série de choix et de contraintes, mais, comme l’écrivait Picasso, « si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire ? ». Les choix initiaux ne dictent pas un plan de réalisation, car parmi les contraintes figurent aussi celles que se donne l’artiste, et notamment les défis qu’il peut se lancer pour expérimenter, tâtonner, recommencer. Si l’artiste savait exactement comment il invente, il se rendrait la tâche plus facile. La curiosité des publics est immense à l’égard du problème de l’invention et de l’effort créateur, mais l’artiste lui-même s’interroge aussi sans cesse, et le fait savoir. Et il en fait un sujet de fascination en ouvrant éventuellement son atelier aux visiteurs. Picasso et Rodin s'y présentent dans l’exercice ordinaire de leur travail, et font percevoir les problèmes qu’ils veulent résoudre, pour en rendre autrui témoin.

Image
Voyez-Vous (Florent Drillon)-0040
Video URL