Image
Suite P#2
Image
Affiche Pierre Moignard

Du 13 décembre 2022 au 2 avril 2023

Pierre Moignard. Mentir vrai

MoignardPicasso

Tarif réduit : 7 euros

Tarif spécial famille : Tarif réduit pour 1 à 2 adultes accompagnant un enfant

Gratuit pour les adhérents

Conservez votre billet !
Un tarif réduit exceptionnel vous sera accordé pour visiter l’exposition Célébration Picasso, la collection prend des couleurs ! Sous la direction artistique de Paul Smith sur présentation d’un billet daté du 03/01 au 05/03/2023. 10€ au lieu de 14€

A propos de
l'exposition

Image
Affiche Pierre Moignard

L’œuvre picturale de Pierre Moignard se développe au cours des années 1980 à contre-courant des pratiques artistiques dominantes, dans un contexte où la peinture figurative intéresse peu les artistes et la critique. Incorporant régulièrement à son iconographie des figures empruntées à l’Histoire de l’art occidental, de Francisco de Goya à Edward Hopper, en passant par Édouard Manet, l’artiste travaille depuis 2013 à partir de l’œuvre de Pablo Picasso. Transposant en peintures des dessins érotiques tardifs de l’artiste espagnol découverts lors de l’exposition « Le Dernier Picasso » au Centre Pompidou en 1988, Pierre Moignard replace l’inventivité et la puissance formelle de ces œuvres dans notre présent.


« Ces dessins de Picasso sont restés en moi durablement. Ils sont devenus une sorte d’obsession, et j’ai réussi à donner forme à cette obsession trente ans plus tard (…). Je voulais une forme de radicalité en phase avec notre époque qui renoue avec le tragique. »
 

 

Commissariat de l'exposition

François Dareau, chargé de recherches au Musée national Picasso-Paris

Biographique de l'artiste

Pierre Moignard est né en 1961 à Tébessa, en Algérie. Dans des collages peints sans ciseaux, allant au-delà de l’hommage et de la citation, il réalise des emprunts aux tableaux de grands noms de l’histoire de l’art, tels que Manet, Goya, De Kooning ou encore Picasso. Il dit bénéficier du travail des autres, et ses toiles réinventent ainsi l’intrication entre la chose faite (peinte) et la chose empruntée (déjà peinte). Il pousse cette pratique encore plus loin avec ses films « Who Chooseth Me, Notes for the Merchant of Vegas » (2009) et « Holyland Experience » (2013), réalisés aux Etats-Unis. Là, l’emprunt a pour objet ses propres films, qui donnent lieu à de nouvelles séries de tableaux. Pierre Moignard a été exposé récemment à la galerie anne barrault (Paris, 2018), au Centre culturel Cesson-Sévigné et au MAMCO (Genève, 2010). Il a également participé à la Nouvelle présentation des collections permanentes du Musée d’art moderne de la ville de Paris en 2017. Ses œuvres se trouvent dans les collections du Musée national d’art moderne de Paris, du Fonds national d’art contemporain de Paris, du MAMCO de Genève, et des FRAC Ile de France, Rhône- Alpes et Auvergne. Sa série (Autoportrait) a été présentée au sein de l’exposition « Lignes de vies » au MAC VAL (Vitry sur Seine) en 2019. Sa première monographie vient d'être publiée aux éditions Dilecta (mars 2021).